FAQ

Le méthanol, un ingrédient actif du lave-glace, empêche le liquide de geler dans le réservoir et les tubulures ainsi que sur le pare-brise. Le méthanol agit également comme dégraissant pour éliminer la pellicule huileuse et les saletés laissées par les éclaboussures de la route. Les Lave-glaces Rain-XMD sont colorés pour permettre d’identifier le liquide présent dans le réservoir comme étant du lave-glace et non simplement de l’eau.

L’eau ne peut à elle seule nettoyer la pellicule huileuse et les saletés, et elle laisse généralement des souillures sur le pare-brise. Un mélange d’eau et de détergents, ou de dégraissants, convient par temps chaud l’été, mais perd son efficacité dans les climats hivernaux canadiens où les températures tombent habituellement sous zéro.

Lorsqu’une automobile file à grande vitesse, le facteur de refroidissement éolien peut abaisser la température du pare-brise jusqu’à -50 °C. En utilisant les Lave-glaces Rain-XMD correctement formulé, fabriqué et soumis à des essais pour satisfaire aux normes de protection recherchées, vous préviendrez le gel du liquide sur votre pare-brise.

La plupart des liquides lave-glace sont des formules à base de méthanol, ne laissent pas de stries et nettoient bien le pare-brise. Toutefois, leur rendement peut différer grâce à l’usage de détergents spéciaux, d’agents nettoyants et / ou de technologies exclusives.

La marque de lave-glace Rain-XMD comprend une technologie qui traite le pare-brise le rendant hydrofuge et antisalissant tout en aidant à prévenir la formation de glace et les stries pour une meilleure visibilité. Les caractéristiques et les avantages sont clairement indiqués sur tous les emballages de lave-glaces Rain-XMD et vous aident à choisir celui qui vous convient.

Les Lave-glaces Rain-XMD contiennent du méthanol qui constitue un composé organique volatil (COV). Par une journée chaude d’été, les COV peuvent s’évaporer et se combiner à d’autres produits chimiques contenus dans l’air pour contribuer à certains niveaux de smog. Par contre, en hiver, ces conditions sont moins présentes, et l’utilisation d’un lave-glace n’aura pas de conséquences importantes sur l’environnement.

L’été, il est important d’utiliser un lave-glace d’été. Le Lave-glace Moustiques et goudron Rain-XMD contient moins de méthanol, ce qui réduit les émissions de COV dans l’air. Il contient des détergents qui nettoient les éclaboussures d’insectes et la poussière graisseuse.

Même le meilleur lave-glace peut entraîner la formation d’une pellicule de glace sur un pare-brise refroidi si une auto est immobilisée au froid pendant plusieurs heures ou lors de la conduite à haute vitesse par temps très froid. Avant d’utiliser votre lave-glace Rain-XMD , faites tourner le moteur un peu et utilisez la chaufferette pour réchauffer le pare-brise, puis continuez à le faire lorsque vous conduisez sur l’autoroute par temps très froid.

Le gel peut se produire si le lave-glace est dilué avec l’eau ou la glace sur le pare-brise, ou si un lave-glace d’été est utilisé. Vidangez toujours le réservoir de lave-glace d’été avant d’ajouter celui d’hiver.

Si la glace se forme en conduisant, réglez la commande de dégivrage au maximum et inondez le pare-brise de lave-glace jusqu’à ce que la glace fonde. Il est aussi utile de garder le dégivrage en marche pendant la conduite pour qu’il y ait moins de glace ou de givre, s’il y en a, au moment de nettoyer le pare-brise.

Avant de conduire, on laisse habituellement tourner le moteur pendant une à deux minutes pour le réchauffer. C’est aussi une bonne idée de laisser la commande de dégivrage et le ventilateur en marche au maximum pour réchauffer le pare-brise avant de l’arroser de lave-glace et empêcher ce dernier de geler sur un pare-brise froid.

Rappelez-vous que le lave-glace n’est pas conçu pour remplacer l’utilisation d’un grattoir à glace avant de conduire; le liquide aide principalement à accélérer le dégel de la glace et de la neige, et de les éliminer pour une meilleure visibilité pendant la conduite.